mercredi 15 février 2012

Benoît XVI et les Vocations


Je souhaitais commencer ce blog avec un billet concernant le Saint-Père Benoît XVI. Ce dimanche 15 janvier, avant la prière de l’Angélus, le pape a insisté sur la figure du  « médiateur », celui qui aide les personnes à reconnaitre l’appel du Seigneur et à Le suivre. Le pape s'est basé sur la première lecture (l’appel du prophète Samuel) et l’Evangile du jour, concernant l’appel de Jésus aux premiers disciples.




D’un côté, Samuel devint son fidèle prophète grâce à la figure d’Elie, prêtre du temple de Silo. De l'autre, c'est Jean-Baptiste qui montre le Messie à un grand nombre de disciples pour qu’ils Le suivent.
Le Pape souligne le rôle du guide spirituel dans le chemin de foi et particulièrement dans la réponse à la vocation. Et ce guide, aujourd'hui, qui pourrait-il être ?

L’appel au sacerdoce, qui est l’appel à suivre Jésus de plus près « en renonçant à former sa propre famille pour se consacrer à la grande famille de l’Eglise », est souvent éveillé à travers le témoignage et la proposition d’un « frère ainé », d’habitude un prêtre.
Mais le pape insiste aussi sur « le rôle fondamental des parents « qui avec leur foi véritable et joyeuse et leur amour conjugal, montrent à leurs enfants qu’il est possible de bâtir toute une vie sur l’amour de Dieu ».

Le pape a conclu en confiant à la Vierge Marie " tous les éducateurs, en particulier les prêtres et les parents, afin qu'ils aient pleinement conscience de l'importance de leur rôle spirituel pour favoriser chez les jeunes, en plus de leur croissance humaine, leur réponse à l'appel de Dieu ".
Source : VIS

Aucun commentaire:

Publier un commentaire