vendredi 29 mars 2013

Vendredi Saint - La soif du Salut


 « J’ai soif ! » (Jn 19,28), s’écrie Jésus au terme de son agonie. La 5e parole de la croix, méditée et chantée par les générations chrétiennes, a apaisé le désir de sainteté de nombreux fidèles.

Toute la soif de l’humanité semble se donner rendez-vous dans ce cri de détresse. La soif des patriarches nomades, à la recherche de puits pour abreuver leurs troupeaux ; la soif angoissée d’Agar répudiée, qui cherche désespérément de quoi faire boire son enfant ; la soif du peuple d’Israël au désert, qui donna lieu au miracle de Moïse.

Ce n’est pas la première fois que Jésus ressent l’ardeur de la soif dans sa bouche : les quarante jours de jeûne, la montée du Thabor, la halte à midi sous le soleil de Sychar. « J’ai eu soif et vous ne m’avez pas donné à boire » (Mt 25, 42).

Ce vendredi saint, la Samaritaine n’est pas là pour lui apporter de l’eau, mais le Christ ressent la même urgence qu’auprès du puits de Jacob : « il montre son désir ardent pour le salut du genre humain » (saint Thomas d’Aquin, Commentaire à l’évangile de Jean). Le soldat lui offrira du vin acidulé et Jésus éveillera la foi du centurion.

Mère Teresa de Calcutta fut vivement  touchée par cette parole de rédemption. « Jésus a soif, même maintenant, dans votre cœur et dans les pauvres, il connaît votre faiblesse. Il veut seulement votre amour, il veut seulement la chance de vous aimer » (Lettre, 1993).

Lorsque nous éprouvons la soif de nous rapprocher de Dieu, la grâce rajoute encore, selon l’esprit du Sauveur, le désir de lui rapprocher d’autres personnes. Le « j’ai soif » a bouleversé la vie des saints.

Vendredi Saint - Christ sur la Croix - Soif - DPTN
Vendredi Saint - La soif du Salut

La sculpture en bois castillane a donné forme à de nombreuses scènes de la Passion pour accompagner les processions populaires.
La soif du Christ crucifié, œuvre de Grégoire Fernandez (1616), est vénérée à Valladolid,  le vendredi saint, par la Confrérie « des sept paroles ». 











Aucun commentaire:

Publier un commentaire