vendredi 28 juin 2013

Ils servent l'Eglise entière.

Le ciel sur la tête


Autour de la solennité des apôtres Pierre et Paul, de nombreuses ordinations sacerdotales ont lieu partout, y compris en France. Des centaines de nouveaux appelés recevront la grâce de l’Esprit, à travers l’imposition des mains et la prière de consécration pour le ministère sacerdotal.

« Par le geste de l'imposition des mains, qui transmet le don de l'Esprit, ces hommes sont appelés et habilités à continuer le même ministère de réconcilier, de paître le troupeau de Dieu, et d'enseigner » (Jean-Paul II, exhortation apostolique Je vous donnerai des pasteurs §15).

Fra Angelico (Vatican, 1449) a imaginé avec candeur une cérémonie de la première génération chrétienne : saint Pierre ordonnant le diacre Étienne devant le peuple.

Eglise - Pierre et Paul - Ordinations - Prêtre

L’onction sainte montrera aussi la grâce du Prêtre Souverain qui se déverse de la plénitude du Christ jusqu’au plus humble de ses ministres. « Par la sainte ordination et la mission reçues des évêques, les prêtres sont promus au service du Christ Docteur, Prêtre et Roi ; ils participent à son ministère, qui, de jour en jour, construit ici-bas l’Église pour qu’elle soit Peuple de Dieu, Corps du Christ, Temple du Saint-Esprit » (Concile Vatican II, Décret sur la vie et le ministère des prêtres §1).

La consécration sacerdotale sanctifie, fortifie et donne une mission vitale pour le Corps mystique du Sauveur : « en vrais prêtres du Nouveau Testament… ils agissent en la personne du Christ » (Concile Vatican II, Constitution dogmatique sur l’Église §28). La proclamation de la Parole de Dieu, la célébration du sacrifice eucharistique, l’administration d’autres sacrements qui guérissent du péché et font grandir en grâce, l’exemple de charité fraternelle qui édifie la communauté… ce sont des fonctions indispensables qui reposent sur leur ministère.

Ils servent l’Église entière. « Ils rendent présent l’évêque… dans leur souci quotidien des fidèles... Il rendent visible l’Église universelle aux lieux où ils sont » (Ibidem). L’Église entière leur est redevable.
Chaque prêtre est fruit de l’élection divine et aussi de la fécondité du Peuple de Dieu. Les familles chrétiennes sont un vivier de vocations ; les institutions et mouvements éveillent la disponibilité à l’appel. Régulièrement, les Journées Mondiales de la Jeunesse, sous l’impulsion du pape et des évêques, stimulent la générosité de chacun à suivre son chemin.

Comme jadis dans les Quatre-Temps, toute la communauté confie à la Trinité les ministres de la sanctification : la prière, les sacrifices, les encouragements et même les dons matériels soutiennent l’effort de nos frères bien-aimés, les prêtres du Christ. Ils ont besoin de tous pour rester dignes de leur haute mission. « Ne néglige pas le don spirituel qui est en toi, qui t'a été conféré par une intervention prophétique accompagnée de l'imposition des mains du collège des presbytres » (1 Timothée 4, 14).

Sainte Marie est Mère de l’Église et de ses pasteurs. « Confiez en particulier cette intention à la Sainte Vierge qui prodigue de façon toute spéciale ses soins maternels à tous ceux qui s'engagent pour toute la vie à suivre de près son Fils, Notre Seigneur Jésus-Christ, Prêtre Éternel » (saint Josémaria, homélie Prêtre pour l’éternité).


Aucun commentaire:

Publier un commentaire